Osmose, Développement et Cultures

LES SOIRÉES 

Vendredi 30 novembre. 20h30. Amphithéâtre de la Verrière
Balade poétique: « Contes et poésies nègres », par Amadou Gaye.

Amadou GayeTroisième volet de balades poétiques autour d’Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Bernard Dadié, Roussan Camille, Birago Diop, David Diop, Gilbert Gratiant, Nicolas Guillen, Jean Metellus, Guy Tirolien, Langtson Hughes, Suzanne Dracius (Martinique), Tanella Boni (Côte d’Ivoire), Elvire Maurouard (Haïti).

Photographe et comédien, Amadou Gaye revisite, à sa manière, des écrits représentatifs de la pensée noire, placés sous le signe de la révolte. D’un personnage à l’autre, le comédien parvient à créer une atmosphère captivante, baignée par le souffle du vent, le chant des rameurs, le bruit des chaînes et la prière d’un enfant. Il manie ainsi avec émo-tion la musicalité de ces poésies. Tantôt méditatif, tantôt tonitruant, il transmet une rage mêlée de douceur, une mélancolie teintée de nostalgie.

 

Concert : Ba Cissoko & Djeli Moussa Condé, une rencontre musicale entre les deux maîtres de Kora guinéens.

Création SUN ART 2018

Ba cissoko NBBa Cissoko. Depuis 1999, Ba Cissoko, maître de Kora et pionnier de la Kora Electrique, parcourt les plus grandes scènes de festivals et lieux emblématiques de la world musique à travers le monde.

Après une longue tournée 2017 en SMAC et aux quatre coins du monde (Suisse, Rain Forest Festival - Malaisie, Festival Musikaire - Espagne, Rock In Rio - Brésil, Kazan Jazz Festival Russie), BA CISSOKO poursuit son DJELI TOUR en 2018 pour la dernière année et se lancera ensuite dans une nouvelle création.

 

djeli Djeli Moussa Condé. Issu d'une famille de griots, Djeli apprend très jeune l'art du chant et de la kora. Pendant quatre ans le Maître Lamine Sissoko lui enseigne la Kora et la culture musicale de son pays. Djeli se voit décerner par l’Unesco le diplôme de participation au premier Festival de Kora d’Afrique de l’Ouest à Conakry. Il part ensuite a l'aventure, durant plusieurs années, à travers l'Afrique de l'ouest. Gambie, Sénégal, Mali… avant de s’installer à Paris. Après avoir collaboré entre autre avec Manu Dibango, Salif Keïta, Mory Kanté, Richard Bona, Alpha Blondy, Césaria Evora, Hank Jones, Cheick Tidiane Seck, Djeli Moussa sort son premier album éponyme « Djeli » en 2012.

Accueilli avec un vif succès, cet album sera suivi de plus de 100 concerts entre 2012 et 2014, partout dans le monde. Un nouvel album "Womama" voit le jour en 2015 avec le label Buda records.

 

Back to top