Osmose, Développement et Cultures

Céline Gahungu

Couv Céline GahunguChargée de cours (Faculté des Lettres, Sorbonne-Université) et co-responsable de l'équipe « Manuscrits francophones » de l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM/CNRS), Céline Gahungu a collaboré, en 2015, à la publication des œuvres poétiques de Sony Labou Tansi (Poèmes, CNRS Éditions, coll. « Planète Libre »). Sa thèse, Sony Labou Tansi. Naissance d'un écrivain, a été publiée le 10 janvier 2019 chez CNRS Éditions (« Planète Libre Essais »).

Situées dans les champs de l'histoire littéraire et de la poétique, ses recherches portent sur les archives écrites et radiophoniques des littératures africaines francophones. Les enjeux épistémologiques de l'usage et de la constitution des archives littéraires sont également l'un des axes de ses travaux.

Au-delà des archives, Céline Gahungu s'intéresse aux dynamiques de diffusion des littératures africaines ; à partir de la phratrie congolaise et de ses filiations, la chercheuse s'attache aux dynamiques scripturales et socialisatrices des groupes littéraires;  les dimensions transculturelles et transnationales des écritures francophones constituent l'une des orientations de ses recherches.  

Back to top